mardi 16 janvier 2018

Claude Nougaro, "Nougayork"


Claude Nougaro, "Nougayork", 1987

Leopold Sédar Senghor "A New York", Ethiopiques - 1956

I

New York ! D'abord j'ai été confondu par ta beauté, ces grandes filles d'or aux jambes longues.
Si timide d'abord devant tes yeux de métal bleu, ton sourire de givre
Si timide. Et l'angoisse au fond des rues à gratte-ciel
Levant des yeux de chouette parmi l'éclipse du soleil.
Sulfureuse ta lumière et les fûts livides, dont les têtes foudroient le ciel
Les gratte-ciel qui défient les cyclones sur leurs muscles d'acier et leur peau patinée de pierres.
Mais quinze jours sur les trottoirs chauves de Manhattan
– C'est au bout de la troisième semaine que vous saisit la fièvre en un bond de jaguar
Quinze jours sans un puits ni pâturage, tous les oiseaux de l'air
Tombant soudain et morts sous les hautes cendres des terrasses.
Pas un rire d'enfant en fleur, sa main dans ma main fraîche
Pas un sein maternel, des jambes de nylon. Des jambes et des seins sans sueur ni odeur.
Pas un mot tendre en l'absence de lèvres, rien que des cœurs artificiels payés en monnaie forte
Et pas un livre où lire la sagesse. La palette du peintre fleurit des cristaux de corail.
Nuits d'insomnie ô nuits de Manhattan ! si agitées de feux follets, tandis que les klaxons hurlent des heures vides
Et que les eaux obscures charrient des amours hygiéniques, tels des fleuves en crue des cadavres d'enfants.

[...]

Extrait de "A New York " - Ethiopiques - 1956-  Léopold Sédar Senghor





Mark Lanegan, "Miserlou"


Mark Lanegan, "Miserlou", ici un live enregistré à Bruxelle en 2010, et  une très belle version, qui est une reprise d'une chanson traditionnelle du Moyen Orient. 
Premier enregistrement en 1927, dans une version grecque.  La version enregistrée en 1962 par Dick Dale figure sur la bande son de Pulp Fiction de Tarantino  (1994).


Narrow Terence, "Cave in Hell", Narco Corridos


Narrow Terence, "Cave in Hell", track 3, Narco Corridos -  2010

https://www.facebook.com/narrowterencegroup/

Narrow Terence, "Edgar A. Poe", Violence with bénéfits


Narrow Terence, "Edgar A. Poe", Violence with Bénéfits,
Album acoustique enregistré dans la chapelle d'Apt, 2013

https://fr.wikipedia.org/wiki/Narrow_Terence

Narrow Terence - Live @ festival Yeah! 2017




Narrow Terence, deux frères, Antoine et Nicolas Puaux, originaires de Rognes dans les Bouches-du-Rhône. Ici, invités du festival Yeah ! en 2017, à Lourmarin.  Espérons qu'ils feront partie de l'édition 2018, les 1,2,3 juin prochain.

Calexico - Under The Wheels (Official Lyric Video)

Calexico - Alone again, or.. - Live HQ

lundi 15 janvier 2018

Trust me


"Tristesses de la lune", Charles Baudelaire, Les Fleurs du Mal 1857



"Tristesses de la lune"


Ce soir, la lune rêve avec plus de paresse;
Ainsi qu'une beauté, sur de nombreux coussins,
Qui d'une main distraite et légère caresse 
Avant de s'endormir le contour de ses seins,

Sur le dos satiné des molles avalanches,
Mourante, elle se livre aux longues pâmoisons,
Et promène ses yeux sur les visions blanches
Qui montent dans l'azur comme des floraisons.

Quand parfois sur ce globe, en sa langueur oisive,
Elle laisse filer une larme furtive,
Un poète pieux, ennemi du sommeil,

Dans le creux de sa main prend cette larme pâle,
Aux reflets irisés comme un fragment d'opale,
Et la met dans son coeur loin des yeux du soleil.


Charles Baudelaire, "Spleen et Idéal", Les Fleurs du Mal, 1857

samedi 13 janvier 2018

"Est-ce ainsi que les hommes vivent", Léo Ferré (poème d'Aragon)



Léo Ferré, sur un texte de Louis Aragon : "Est-ce ainsi que les hommes vivent". Poème extrait du recueil Le Roman inachevé - 1956

vendredi 12 janvier 2018

Le vieux, la vieille


[...]


LE VIEUX
…Nos cadavres tomberont loin de l’autre, nous pourrirons dans la solitude aquatique…Ne nous plaignons pas trop.
LA VIEILLE
Il faut faire ce qui doit être fait !...
LE VIEUX
Nous ne serons pas oubliés. L’Empereur éternel se souviendra de nous, toujours.
LA VIEILLE (écho)
Toujours.
LE VIEUX
Nous laisserons des traces, car nous sommes des personnes et non pas des villes.
LA VIEILLE
Nous aurons notre rue !

 [...]


(extrait)  Les Chaises, farce tragique, Eugène Ionesco, 1952

Photo, la rue la nuit. F.L.

samedi 6 janvier 2018

"Malaxe", Alain Bashung



Un bel enregistrement de cette chanson superbe, "Malaxe", figurant dans l'album "Fantaisie Militaire", (1998) d'Alain Bashung.

lundi 1 janvier 2018