samedi 30 août 2014

ciels

Canal de la Loire à Chambilly. août-  Saône-et-Loire (71)



On a beaucoup parlé du temps et surtout du mauvais temps cet été.  Objectivement, le temps était surprenant pour la saison, frais, humide.   En Provence, il est d’usage, de la mi-juillet au quinze août, de ne pas se préoccuper du ciel, bleu à demeure. Un bleu immaculé, un bleu vierge, un bleu sans tache. L’été, je ne me demande pas quel temps il fait en ouvrant les yeux ( je ne ferme jamais mes volets pour dormir, seulement les paupières), j’ai la certitude ( on me concèdera cette légère exagération qui omet les exceptions) d’une belle et chaude journée à venir. J’invite, je projette, je fais des plans nature sans user du conditionnel. 
On dit d’une journée sans nuage, que c’est une belle journée, mais un ciel sans nuage est-il un beau ciel ?  Un ami m’a surprise un jour en m’affirmant que les ciels de Provence, absolument bleus, sont ennuyeux, fades et sans relief. Je croyais que tout le monde nous les enviait !  Il leur préférait de loin les ciels où paissent de paisibles  troupeaux de nuages. Il leur préférait les ciels d’acier où le lasso qui claque fait retentir le galop d’une cohorte moutonnante lancée à perdre haleine au son des roulements de tambour. Il aimait le ciel quand il est d’encre et de feu.
Un ciel bleu est-il un monochrome, un tableau qui relève du plan plus que du relief ?  Mon ami aurait-il raison ? Un ciel de grand beau temps serait-il un ciel plat, comme on le dit d’un type sans personnalité ? Ô cieux azurés au silence condamnés !  Un ciel nuageux qui compose, décompose et propose une réalité abstraite et mouvante (émouvante, sans conteste), serait-il une partition lyrique baroque et pourquoi pas symphonique ? Un ciel rock risquerait de nous tomber sur la tête.   Mais le silence est bien de la musique aussi,  et le plan un espace différent, mais non de moindre intérêt que la 3D. 
Parfois, j’aime fixer un petit nuage égaré un le bleu d’un ciel  pur, vidé.  Comment est-il arrivé là, lui qui ne tarde pas à disparaître tout à fait,  noyé dans ce trop de bleu ?

vendredi 29 août 2014

Cinq expos d'amis en septembre, Galerie Patrick Bartoli à Marseille, Regards Croisés à Puyloubier, 8 à Sillans, Maison de l'artisanat et métiers d'art à Marseille, galerie le Cinéma à Roquevaire


EXPOSITION  TRAITS D'UNION II

Patrick BARTOLI serait heureux de vous recevoir au vernissage de l’exposition d’œuvres sur papier  « TRAITS D’UNION II »


Clémentine CARSBERG – Françoise PIRRØ – Nina TOMAS – Alain PUECH – Richard CAMPANA – Gabi WAGNER – Robert BLANC


VERNISSAGE MERCREDI 3 SEPTEMBRE de 17h à 21 heures.
En présence des Artistes.
L’exposition regroupe sept artistes de générations différentes, tous résidents à Marseille ou les proches environs. Leurs points communs « Le trait » et la création d’œuvres sur papier avec pour chacun d’entre eux un univers personnel.
La Galerie se veut aussi un espace d’exposition et d’encouragement à la jeune création contemporaine.
La durée de l’exposition est du 4 Septembre au 3 Octobre 2014.


GALERIE BARTOLI
 81, rue Sainte
13007 Marseille

04 91 54 20 17 / 06 22 02 62 04
www.patrickbartoli.fr (site en cours de reconstruction)

Nouveaux Horaires :
Mardi au Vendredi de 14h à 19 heures.
Samedi de 10h30 à 12h30 - 14h30 à 19 heures et sur rendez vous.
********

EXPOSITION REGARDS  CROISES


Salle des mariages de Puyloubier, du 5 au 10 septembre, ouverture mairie.
Vernissage le vendredi 5 septembre 2014 à partir de 18h30. 
 ***

 EXPOSITION   SILLANS LA CASCADE

Vernissage de l'exposition à Sillans la Cascade, Mardi 2 septembre à 18h30
 ***
 EXPOSITION MAISON DE L'ARTISANAT ET DES METIERS D'ART - MARSEILLE

***


LE CINEMA REPAIRE ARTISTIQUE DE ROQUEVAIRE

accueille les artistes Ninon Anger, Nicole Arsénian, Pierre Vallauri, Isabelle G. Nathan, Odile Xaxa







Vernissage vendredi 12 septembre à 18h30