samedi 30 novembre 2013

Pierre Vallauri expose dans la galerie Vincent Bercker


Vincent Bercker invite Pierre Vallauri pour une exposition personnelle de ses travaux sur papier, dans le cadre du Paper'Art Project.  

Rappelons que les expositions  Paper'Art que l'on a pu voir tout au long de l'année sur Aix et les environs, ont été initiées dans le cadre de MP 2013 par le Gudgi, association des galeries d'art aixoises, indépendantes. 

Galerie Vincent Bercker, 10 Rue Matheron, Aix en Provence. 

Nicolas de Crécy, dessins


Une courte vidéo dans laquelle on voit Nicolas de Crécy dessiner.  Film court réalisé dans le cadre d'une exposition à la galerie Barbier-Mathon à Paris en 2012

Un lien vers un blog où Nicolas de Crécy a publié des dessins:  http://500dessins.blogspot.fr/

Nicolas de Crécy est un grand dessinateur, auteur de BD comme le Bibendum Céleste, FoligattoLéon La Came, Prosopopus, Période GlacièreMonsieur Fruit, ou la série Salvatore ( je ne suis pas exhaustive).   On peut lire à son sujet une très bonne monographie parue aux éditions PLG, Périodes graphiques, écrite par Jean-Marc Pontier.
Actuellement, Nicolas de Crécy ne fait plus de BD, mais il expose ses dessins.  On se rappelle un carnet de dessins que l'on pouvait voir sur la toile, à son retour du Japon  (Kyoto), il y a quelques années. Une vidéo ici: http://www.youtube.com/watch?v=mq0y9nbvOw8

Mark Lanegan, album " I'll take care of you"


Pour le plaisir... en 33 minutes.
Et, annoncer la sortie d'une anthologie  de titres de 1989 à 2011 :  " Has god seen my shadow ?", le 13 janvier 2014.
+ d'infos ici :  http://www.mowno.com/news/prochaines-sorties/mark-lanegan-annonce-un-best-of-agrementes-de-titres-rares/



dimanche 24 novembre 2013

Achille Emperaire peintre, deux expositions: Atelier Cézanne et galerie Alain Paire


 

 Les expositions consacrées au peintre Achille Emperaire ont été fort rares, Alain Paire signale celle de 1953 à la Galerie des Amis des Arts et une autre, en 2001,  au Château de Bouc-Bel-Air qui réunissait des dessins et des huiles.  Né en 1829 et mort en 1898 à Aix, Achille Emperaire est un peintre dont l'oeuvre singulière est plutôt méconnue.  Elle est aussi trop  peu visible pour être familière au public.  Est-ce parce que les oeuvres qui survivent ( et que j'ai pu voir jusqu'à présent) sont plutôt de petits formats, des dessins et des huiles qui parfois semblent  esquissées ( ce qui n'ôte rien à leur intérêt, bien au contraire)?  Le travail de recherche fourni par Michel Fraisset, Alain Paire et d'autres personnes qui les ont aidés et soutenus, permettra de montrer un grand nombre d'oeuvres et de révéler des témoignages et documents précieux pour tenter de mieux connaître Achille Emperaire et d'apprécier son oeuvre singulière. 

Une double exposition, Achille Emperaire peintre, se tiendra à l'Atelier Cézanne du 5 décembre  2013 au 26 janvier 2014, le vernissage se fera le mercredi 4 décembre à partir de 18 heure; à la galerie Alain Paire, du 5  au 30 décembre 2013, avec un vernissage jeudi 5 décembre à partir de 18h.  Un catalogue de 67 pages est édité à cette occasion.



Pour informations, il faut se rendre sur le site d'Alain Paire et lire l'article qu'il a publié:
http://www.galerie-alain-paire.com/index.php?option=com_content&view=article&id=198:achille-emperaire-1829-1898&catid=15:paul-cezanne&Itemid=100006

La galerie Alain Paire se trouve 
30 rue du Puits-Neuf
 à Aix en Provence
 ouverte du mardi au samedi, 
de 14h30 à 18h30
 et sur rendez-vous : 04 42 96 23 67

Il faut regarder également les sites de la ville d'Aix et de  l'Atelier Cézanne
 Atelier Cézanne
9, Avenue Paul Cézanne
13090 Aix-en-Provence
04 42 21 06 53
http://www.aixenprovencetourism.com/exposition-achille-emperaire.htm

http://www.atelier-cezanne.com/

samedi 23 novembre 2013

Devantures, photos - Mozambique


Il y a quelques mois, j'avais publié des photos du Cameroun que mon amie Florence V. m'avait envoyées et qu'elle commentait. Cette année, elle enseigne et vit à Addis Abeba en Ethiopie et elle vient de me faire  cadeau de ces photos prises au Mozambique. La sélection qu'elle me fait parvenir a tout de suite éveillé en moi quelques réflexions.  On y voit principalement des peintures murales urbaines.  Je suis frappée par leur côté utilitaire, mais aussi par leur intérêt plastique et esthétique. Je suis par ailleurs bien consciente que la "lecture" que je ferai  de ces fresques vient de ce que je ne suis pas sur place et que je n'ai pas à entrer dans les magasins pour profiter de ce qu'ils offrent. C'est la distance du regard qui parlera ainsi.


Ces devantures de magasins ne sont pas couvertes d'articles réels exposés à la vue des passants et d'éventuels clients que l'on souhaiterait tenter. Rien de comparable avec un souk.  Non, les objets à vendre ( que l'on suppose se trouver à l'intérieur)  sont représentés, peints, composant de gigantesques fresques murales. On a remplacé le réel par sa représentation. Est-ce parce que le réel est trop rare ?  Que nous disent ces dessins?  Doit-on les lire comme le  "Ceci n'est pas une pipe", de René Magritte?


René Magritte, "Ceci n'est pas une pipe"

Je n'ai pas de réponse.  Mais encore une question.  En voyant cette autre peinture, je me demande si l'artiste T. Chilavi ignore vraiment  tout  d'Andy Warhol et des "32 boîtes de Campbell's tomato soup" ? Une société de consommation et de tentation au pouvoir d'achat réduit, qui n'offre et ne permet pas dans la réalité,  tous les plaisirs qu'elle affiche. Une question sur notre relation au monde et à la consommation ... L'uniformisation des comportements et des cultures  depuis la mondialisation ? L'ailleurs existe-t-il encore et de quelle manière ? Certes, ici la sauce tomate s'appelle "Vega", mais c'est de la sauce tomate.... même chose pour le Ketchup et la mayonnaise, sans parler même de leur conditionnement ( codes de formes, de couleurs, de graphismes). Où-suis-je? Au Mozambique?  

Andy Warhol, "32 Campbell's tomato soup", 1962


L'esthétique de la représentation des objets,  la qualité du dessin, la stylisation des formes, les couleurs réalistes et le choix d'une échelle pour la  représentation de la chose dans des proportions non réalistes, valent tout autant pour faire de la publicité que pour montrer un parti pris d'artiste et une liberté résolue par rapport au modèle. 
Le dessin, les dessins, compose(nt), à mes yeux des fresques publicitaires mais aussi de grandes oeuvres dignes  d'un Diego de Rivera ou d'un Jean-Michel Basquiat. 

 Diego de Rivera "Le Chant Général", 1950
 Jean-Michel Basquiat, "Andy Bananas", 1984
 Jean-Michel Basquiat, " Set World Record at Phillips"

Je les regarde en sachant que toute représentation du réel n'est pas le réel et véhicule tout un réseau  de sensations, de discours, de propagande, de critique et de dialogue qui fait d'elle une oeuvre poétique au sens fort du terme.  Que me dit ce double visage de femme africaine peint dans deux médaillons, à part  me soutenir que le riz que  l'on vend ici est de qualité? Me parle-t-on de riz ou de femmes ou de portraits ?  Que me dit cette devanture peinte en jaune vif sur laquelle sont représentées des pièces  mécaniques, est-ce par souci pédagogique, un affichage encyclopédique des objets, des savoirs, des techniques? Est-ce  pour dire que tout cela n'est que mirage, rêve de consommation? Est-ce seulement un imagier naïf ? Je ne peux simplifier...
L'image me semble encore montrer ici qu'elle est toujours plus polysémique que la réalité du monde qu'elle commente. 

P.S.: Merci à Florence V.  pour les photos.

vendredi 22 novembre 2013

Mark Lanegan, Paloma Club, Nîmes, 21 novembre 2013


Le Paloma Club de Nîmes, une super salle, qui propose des concerts à des prix très attractifs.  A peine plus de sept euros pour écouter et voir Mark Lanegan et ses musiciens, c'est incroyable!  Quand on m'avait annoncé le prix j'avais dit en plaisantant que c'était parce que l'artiste nous faisait un cadeau pour son anniversaire et que le prix des billets servirait juste à payer le gâteau  que nous partagerions !  Qui sait si je n'étais pas dans le vrai ?  Mark Lanegan est  né le 25 novembre 1964....  C'est aussi une naissance que nous avons fêtée, celle du bébé de Duke Garwood ( pour cette bonne raison il avait donc rejoint sa femme le matin même).  Mais assez parlé de choses et d'autres, place aux images  ( les photos sont toujours aussi pourries sur mon téléphone, mais c'est juste pour nous amuser l'oeil).  Le son, enregistré par d'autres amateurs présents dans la salle, est "piqué" sur  youtube.

 Un décor sobre, du velour bleu et des lumières rouges. 
Cliquez sur les liens pour accéder aux morceaux  enregistrés lors du concert au Paloma Club de Nîmes, hier ( pas téléchargeables autrement).
Ce premier morceau, "Mack the knife", est une reprise d'un texte de Bertotl Brecht  sur une musique de Kurt Weill, pour la comédie musicale "L'opéra de quat' sous". Mack est un antihéros des temps modernes, bandit des grands chemins, inspiré d'un personnage réel. Le morceau figure sur l'album  (des reprises)  de Mark Lanegan sorti en 2013: "Imitations".


 Deuxième et troisième morceaux ( celui de clôture du concert) : "Bombed" (album Bubblegum, Mark Lanegan Band)  et "Halo of ashes" ( album "Dust", The screaming trees) :



(album Blues Funeral)

 Après le concert, séance de dédicace, signature, poignée de mains et petit bisou ...!  (ça c'est Lyenn ( guitariste et chanteur de première partie qui l'avait promis ! ) Pour écouter  Lyenn,  c'est ici : http://www.youtube.com/watch?v=SuPcSuxVeaw )  . Il accompagne la tournée.

Hier soir, uniquement des cordes, guitares, basses, violoncelle et violon  ...  et La Voix !... plus  un synthé.
Pour retrouver le site de Mark Lanegan, suivre la tournée et être informé de la sortie du prochain album en 2014 ... c'est encore sur ce lien : http://marklanegan.com/


Encore un peu de lecture pour ceux qui le veulent bien. Un lien vers le magazine RAGEMAG qui a rencontré le chanteur le 15 novembre dernier à Paris. L'article a été publié le 21 novembre, c'est-à-dire hier. Je donne cet article qui énonce quelques sensations que j'ai éprouvées à l'identique durant le concert.
http://ragemag.fr/mark-lanegan-interview-with-ragemag-52620/
(merci à M. pour l'article !)

samedi 16 novembre 2013

Victoria, installation pour Papiers et Libertés au musée Arteum dans le cadre de Paper Art, proposé par le Gudgi

video

Il y a quelques semaines, j'exposais au musée Arteum de Châteauneuf-le-Rouge une installation sur le thème Papiers et Libertés. J'étais invitée par le Gudgi ( association des galeries aixoises) qui, tout au long de l'année 2013 a initié des expositions autour du papier : Paper Art MP2013.
Gérard Berne, arpenteur photographe, c'est ainsi qu'il se définit, a photographié les oeuvres de tous les artistes.  Je montre ici un petit film des photos qu'il a prises de l'installation "Victoria". Mon parti pris était le papier en tant que page de livre, d'où la mise en relation entre le texte et l'image (ou illustration) déployée dans l'espace. L'idée de liberté comprise dans ce moment où le personnage est au bord de la confrontation entre son rêve et la réalité. Rêve partagé par beaucoup de personnes qui fuyant une situation difficile, envisagent l'exil, le passage une terre à une autre ...


vendredi 15 novembre 2013

Abd Al Malik enfant de Camus, sur Mativi TV Culture



"Abd Al Malik, rend hommage à Albert Camus, son grand frère comme il aime à dire.
Son spectacle L'Art et la Révolte, propose un voyage musical et poétique autour de L'envers et l'endroit, œuvre de jeunesse de Camus." (Mativi TV)

voir un film avec extraits du spectacle et interview d'Abd Al Malik sur le lien ci-dessous: 7 minutes

http://www.mativi-marseille.fr/l-integrale/culture.html,1,49,45,0,0

jeudi 14 novembre 2013

Vernissage de l'exposition 19 ans de galerie Alain Paire, au musée ARTEUM de Châteauneuf-le-Rouge


Mercredi 13 novembre, il y avait vraiment beaucoup de monde autour d'Alain Paire, au musée Arteum de Châteauneuf-le-Rouge.


Les commissaires d'exposition partenaires, Christiane Courbon et Pierre Vallauri ; le maire de Châteauneuf-le-Rouge, Michel Boulan, l'adjointe à la culture Béatrice Monteil, le graphiste créateur du catalogue Gérard Rocherieux étaient réunis au moment de la brève allocution dans laquelle, avec beaucoup d'émotion, Alain Paire a rappelé les raisons qui le poussent à fermer définitivement la galerie de la rue du Puits-Neuf, à Aix.  Vive les moyens des communications actuels qui vous permettront d'entendre sur le lien que je joins, non pas l'allocution de mercredi soir, mais un entretien accordé à Claude Lorin de RadioZibeline http://www.journalzibeline.fr/la-galerie-alain-paire-cest-fini/
(cliquez sur la flèche rouge sous le petit texte)



Au premier plan, on reconnaît l'artiste Jean-Pierre Blanche




Pierre Vallauri et Alix Paj


Un dessin de Michel Houssin, un autre de Louis Pons et une sculpture de Myriam Louvel-Paoli


Une sculpture de Georges Guye





... Georges Guye toujours ...


Peintures d'Annick Pegouret



Annick Pegouret, Anne-Laure Fink et Anna Ostrowska



Delphine Poitevin


Peinture Don Jacques Ciccolini, le pont de Pertuis.  Il faut aller voir l'exposition qui lui est consacrée, rue du Puits-Neuf, dans la galerie Alain Paire.


Pastels, Jean-Pierre Blanche



Pastel, Vincent Bioulès



Peintures Serge Plagnol


Sculpture Jean-François Coadou




Vincent Bercker, Pierre Vallauri, Jean-Pierre Enoc


 Yvan Daumas, Pascal Verbena et Georges Guye ( Photo Xavier de Jauréguiberry)
 avec Georges Guye (photo Xavier de Jauréguiberry)
(photo de Xavier de Jauréguiberry)

Annick Pegouret, Jean-François Coadou


Don Jacques Ciccolini, Jean-Pierre Blanche et Georges Guye

dessins et peintures, Annick Pegouret et Florence Laude
Corinne Theret


 Alain Paire a invité 18 artistes pour cette exposition rétrospective, hommage aux 19 années pendant lesquelles il a tenu la galerie de la rue des Marseillais (septembre 1994 à juin 2006) puis la galerie de la rue du Puits-Neuf ( mai 2007 à décembre 2013):
 Jean Amado, Vincent Bioulès, Jean-Pierre Blanche, Don Jacques Ciccolini, Jean-François Coadou, Yvan Daumas, Alain Fleischer, Sylvain Gérard, Georges Guye, Michel Houssin, Kamel Khélif, Florence Laude, Gabriel Laurin, Myriam Louvel-Paoli, Annick Pegouret, Serge Plagnol, Jean Pecoul, Louis Pons.

Un catalogue est disponible, en vente au musée : 10,00 €


L'exposition est visible jusqu'au 21 décembre, du mercredi au samedi de 14h à 18h et sur rendez-vous 

04 42 58 61 53


musée ARTEUM, art contemporain, Châteauneuf-le-Rouge

galerie Alain Paire, 30 rue du Puits-Neuf, Aix-en-Provence