vendredi 24 février 2012

les preuves du feu, Bouc-Bel-Air, février 2012

Hier soir avait lieu le vernissage de l'exposition Les preuves du feu de l'association d'art contemporain Perspectives, au château de Bouc-Bel-Air. L'association qui existe depuis une quarantaine d'années, sur Aix, propose les oeuvres d'une trentaine d'artistes. On peut trouver la liste des artistes et l'affiche de l'exposition dans un billet que j'avais publié il y a quelques jours, ici, pour annoncer l'événement.
Je dois réaliser ce billet un peu vite, je m'en excuse, si bien que certaines photos n'ont pas encore pu être intégrées. Je réparerai l'injustice dans quelques jours.... bonne visite virtuelle ....
Cette année, l'invité d'honneur est Dominik Barbier, vidéaste qui propose Man on fire, d'après l'Homme de Vitruve de Léonard de Vinci.
La présidente de l'association Perspectives, Jeanine Mège-Morin et Marie-Odile Armandon, adjointe au maire, déléguée à la culture, lors du discours inaugural.
Chan, Artiste en enfer
Jean-Marie Gleizes et Jordi Gleizes proposent Illusion crématoire des photos d'emballages ou de divers matériaux incinérés. Après combustion, tous les matériaux ont perdu leurs signes distinctifs et les cendres deviennent identiques. Sous les photos, un sac contient les mêmes emballages que ceux présents sur les photos et au dessous, sur la plaque de métal les résidus de l'incinération totale du contenu.
Les sculptures sur métal découpé au plasma. Les porteurs de la flamme, de Marie-Christine Rabier.
"Il s'agit d'une installation, traitant du Relais de la Flamme Olympique. Les 5 colonnes font référence aux 5 anneaux: emblème des Jeux matérialisant les 5 continents. Le premier titre dans le dossier d'inscription était "Le Relais de la flamme"que j'ai modifié pour l'exposition, lui préférant "Les Porteurs de la flamme" et j'ai voulu marquer le message de paix, d'unité et d'amitié qui est celui des Jeux. 8000 porteurs se transmettent la flamme durant le parcours... Enfin, cela "collait" mieux me semblait-il avec la dimension " lyrique" qui s'en dégage... " (Marie-Christine Rabier)
Paindessous, Feux Originels, sculptures en terre.
A. Clif, plaques de métal travaillées avec des reliefs de divers métaux, expérience menée avec l'entreprise Galva Med de Plan-d'Orgon. En amont de ces réalisations, A. Clif a passé beaucoup de temps avec l'IRSN dans le service de recherche des risques incendies. Pascal Zavaletta, directeur du service a personnellement soutenu ce projet reliant art et sciences. Après lui avoir permis d'assister à de nombreuses expériences impliquant la combustion de divers matériaux - dont une plaque de métal qui était exposée à Bouc-Bel-Air - il lui a confié la plupart des très belles photos qui constituaient le diaporama projeté, A. Clif s'est ensuite tournée vers la société Galva Med pour la réalisation des autres oeuvres.
Brigitte Bled, Feu follet .
Annick Pegouret, Incendie, acrylique sur toile.
Bernard Peltier devant le panneau qu'il a réalisé, Embrasement .
Lemire, Le projet Icare, installation. Oeuvre narrative stimulant l'imaginaire et la réflexion... Le projet Icare apparaît comme un processus futuriste (?) de transformation de l'être humain en robot, au nom de la science, des rêves de conquête spatiale ? Un projet transhumanisme plein d'humour et d'ironie. Une très belle pièce !
Méliné Séghomonian, Mélizart, Sacrifice. "L'immolation de Jean Palach événement marquant de mon enfance en Union Soviétique en 69, a déclenché le Printemps de Prague. L'immolation d'un Tunisien ces derniers mois, ont été la source de mon inspiration pour ces dessins".
Gilles Schneider, Séraphin, l'ange purificateur
Raphaël Morin, Les Illuminés. Polyptyque.
L'ange de Saint Mathieu
Saint Mathieu
Madeleine au miroir
Raphaël Morin, Saint Jérôme, détail sur le travail autour du clair-obscur
Ambi, Métamérie I, II, III
Claude Bernus, Le grand brûlé, encre et huile sur papier
Pierre Vallauri, Moucharabié, papier enflammé
Salle dans laquelle un grand nombre de travaux photos et de travaux sur papier sont rassemblés. Au premier plan, le livre d'artiste de Fumika Sato, Le temps d'une flamme .
Une photo de Greffe. Tirage argentique, appareil photographique avec quatre objectifs.
Guillaume Blanche, photos dans cadres numériques.
Alexandre-Robert Bogdan, Volutes , dessin mine de plomb et pierre noire.

5 commentaires:

Maria a dit…

Une question : l'artiste Paindessous est-il le même qui enseigna l'Histoire de l'Art à Aix ? (quoi qu'il en soit j'aime bp ses enfilades baroques).
Merci.

flo a dit…

Je me renseigne.

flo a dit…

Paindessous a été professeur d'histoire de l'art et d'arts plastiques au lycée Zola, en même temps que Sorgues ( Jean-Marie Mouton)

janmarque a dit…

Eh voui, je les ai eus 3 ans tous les deux!

flo a dit…

Bonjour Janmarque, remarque tu as eu de la chance! A espérer que les bons artistes font aussi de bons professeurs... Tu te souviens d'eux en tout cas.